Social

L’application de rencontre J&M Lesbiennes a un nouveau design

Jacquie et Michel Lesbiennes

Lorsque l’application de rencontres lesbiennes créée par J&M a été lancée en France il y a deux ans, elle a changé la donne pour les femmes homosexuelles. Avant, il n’existait pas d’application de rencontre à succès conçue spécifiquement pour les femmes qui aiment les femmes (parce que, pour votre information, Jacquie & Michel Lesbiennes n’est pas seulement une application de rencontre pour lesbiennes : Les femmes bisexuelles peuvent aussi l’utiliser).

Les hommes gays avaient Grindr, les hétéros avaient Tinder (et environ 5 000 autres applications de rencontre), mais les femmes homosexuelles étaient obligées d’utiliser des applications conçues pour d’autres personnes. Bien sûr, on pouvait utiliser Tinder (et on le fait toujours)

Tinder n’est donc pas aussi utile pour les femmes qui draguent les femmes que pour les femmes qui draguent les hommes. Pour les lesbiennes cisgenres (c’est-à-dire non transgenres), les femmes bisexuelles et les autres femmes, l’application a donné un nouveau souffle à nos possibilités de rencontres. C’était un espace clairement construit pour nous.

Mais beaucoup de choses ont changé ces dernières années : La communauté LGBTQ et le monde en général sont devenus plus inclusifs et comprennent mieux les identités de genre, les expressions de genre et les sexualités fluides. Elle évolue donc avec son temps. L’application a lancé un nouveau design samedi matin, en se débarrassant du logo des sous-vêtements cachés qui était autrefois drôle mais qui semble maintenant un peu trop exclusif.

En effet, beaucoup de femmes homosexuelles ne porteraient jamais de sous-vêtements en bikini et beaucoup de personnes qui utilisent l’application ne s’identifient même pas comme des femmes. Ainsi, le nouveau logo ne fait plus de suppositions sur l’apparence du corps d’une femme.

Et ce n’est pas seulement le logo qui est mis à jour. Si vous regardez les images et les mots utilisés pour la décrire sur les flux des médias sociaux, sur les app stores, ou même dans l’application elle-même, vous remarquerez un changement. Dans les nouvelles images, vous verrez des personnes de différentes races, orientations sexuelles, identités de genre et tailles.

Ce type d’inclusion est un grand changement pour une application qui ne pouvait pas accueillir les hommes trans ou les personnes non binaires. Et c’est révélateur d’un changement dans la communauté LGBTQ en général. Non seulement les personnes cisgenres et monosexuelles (c’est-à-dire celles qui ne s’intéressent qu’à un seul sexe) acceptent de plus en plus les personnes qui ont une identité et une orientation sexuelles fluides, mais les personnes LGBTQ sont plus susceptibles de revendiquer une identité fluide.

Il est important que Jacquie & Michel Lesbiennes soit un espace que toutes les femmes homos et les personnes non-binaires considèrent comme le leur. Ainsi, en plus du changement de logo et des nouvelles photos, les femmes trans et les personnes non-binaires qui s’identifient comme des femmes peuvent s’inscrire.

Les personnes LGBTQ qui utilisent l’application peuvent désormais s’inscrire à des communautés, une nouvelle fonctionnalité lancée en même temps que la nouvelle marque. En ce moment, les communautés lesbiennes s’ouvrent avec 11 groupes, dont certains servent spécifiquement les populations que le nouveau look de J&M Lesbiennes essaie d’amener.

Ils ont donc veillé à créer des groupes pour les femmes homosexuelles de couleur et pour les femmes transsexuelles, car les personnes homosexuelles ont besoin d’espace pour se parler et poser des questions sur l’identité, les relations, le sexe et bien d’autres choses que le fait de grandir dans un monde supposé hétérosexuel, jusqu’à ce qu’il soit prouvé qu’il est gay, ne nous apprend jamais.

Bien sûr, l’application s’appelle toujours J&M Lesbiennes et a été conçue intentionnellement pour les femmes homos, de sorte que certaines personnes LGBTQ, comme les personnes non binaires s’identifiant à un homme et les hommes transgenres, peuvent encore se sentir mal à l’aise de l’utiliser.

Mais c’est très bien, parce qu’il y a de la valeur à avoir une application faite pour les femmes.  Mais cela ne veut pas dire qu’elle exclut toute personne homosexuelle qui se sent soutenue par l’application. Si certains hommes transgenres peuvent penser que s’inscrire à une application de rencontre appelée Jacquie & Michel Lesbiennes ne leur convient pas, d’autres peuvent néanmoins apprécier de l’utiliser pour rencontrer des femmes homos.

Laisser un commentaire